TEMPS DE CARÊME

Avec le mercredi des Cendres s’ouvrent les quarante jours (quadragésime) du Carême au cours desquels le peuple chrétien est appelé à revivre avec le Christ au désert les quarante années de la marche d’Israël vers la Terre promise. Revivre l’expérience de la faim, de la soif, de l’insécurité. Mais surtout celle de la tendresse de Dieu pour son peuple, et de son intimité (cf. Os 2,16).    Chaque année, l’Eglise, mère et éducatrice, prend un soin particulier à offrir à ses fils et filles d’accomplir le grave précepte de la pénitence (cf. Lc 13, 3.5), afin qu’ils réalisent à leur tour, et à la suite de Jésus, leur exode à Jérusalem (cf. Lc 9, 31; 18,31). Le Carême se présente ainsi comme la montée de chaque baptisé vers Pâques, par un chemin jalonné d’aumônes, de jeûne et de prières (cf. Mt 6, 1-18).    Le programme que nous trace l’Eglise au début de Carême tient moins dans le rite d’imposition des cendres que dans les paroles qui l’accompagnent : « repentez-vous et croyez à l’Evangile » (Mc 1,15). La conversion la plus authentique consiste à s’efforcer de lire sa vie à la lumière du mystère pascal, comble du scandale qu’annonce l’Evangile du salut.    Or c’est à ce message que le chrétien est convié à adhérer par tout son être. L’essentiel, tant pour le peuple chrétien que pour chacun de ses membres, consiste à se convertir, en embrassant le mystère pascal dans toute sa dimension

celle de la Mort – Sépulture – Résurrection. Et donc à changer de vie. C’est la metanoia.

Pendant cette période privilégiée, il nous faut parvenir à la conviction qu’il n’y a pas de vraie vie chrétienne, sans une communion effective et continue aux sacrements de l’Eglise, en tête desquels se placent ceux de l’initiation chrétienne. C’est grâce à ces sacrements – en particulier le baptême – que nous plongeons dans l’évènement pascal pour participer au destin du Chef et en recueillir les mérites (cf Rm 6,3-8; Jn 6, 54).

    Aussi le Carême constitue-t-il une pressante invitation à approfondir le sens de l’engagement que réclame ces sacrements de l’Eglise.

    Il implique aussi une adhésion sincère à la proclamation de l’Evangile, de la metanoia par une révision de vie que ratifient la célébration pénitentielle et l’ascèse.

Père Joseph,
Votre Curé.

Le programme du mois de février

Partage de Carême 2024 : un temps convivial de partage autour d’un texte, l’Eucharistie puis le bol de soupe au profit d’une bonne oeuvre. N’hésitez pas à utiliser et diffuser ce petit tract ci-dessous qui donne tous les détails…

Tract disponible sur cette demande

Pour infos :

Depuis le15 novembre, la messe du samedi soir a un nouvel horaire : 17 h.

Les 1er,  3ème et 5ème samedis, elle sera célébrée dans les villages.

Les 2ème et 4ème samedis, elles sera célébrée à la maison paroissiale

Nos joies et nos peines du mois de janvier

Baptême : 7 janvier, à Glanon  M. Gauvain CHEVROT

Obsèques :

  • le 3 janvier 2024,  Joseph BESCHI 82 ans à Seurre
  • le 4, Odette-Yvette MINET 95 ans à Seurre
  • le 19, Guy MILAN 85 ans à Labruyère
  • le 24, Irénée-René LIDOR 95 ans à Seurre
  • le 25, Charlie PICOCHE 72 ans à Pagny le Château

Dates à prévoir en mars :

2 mars 2024 : Célébration pénitentielle à Labergement

05, Répétition de chants, à  Seurre

09, 24h d’adoration, à Chamblanc

13, Soirée partage de Carême, à Chivres

15, Adoration du St Sacrement, à Seurre

17, Messe au saint Esprit, à Seurre

19, Répétition de chants,  à Seurre

23, Messe des Rameaux  à Glanon

24, Messe des Rameaux, à Pagny la Ville

26, Messe Chrismale, à Dijon

28, Messe du Jeudi Saint, à Labergement (à confirmer)

30, Veillée Pascale, à  Seurre

31, Messe du Saint Jour de Pâques, à Labergement

Et n’oubliez pas, tout au long de l’année ou très épisodiquement votre soutien matériel :

Effectivement sans votre don du denier du culte, l’Eglise ne peut plus remplir sa mission de service pour tous… et en particulier les plus fragiles.

Chrétien pratiquant ou non, visiteur pour la première fois de la paroisse de Seurre, vous pouvez donner en ligne de façon sécurisée par le site du diocèse grâce à ce lien et si vous ne savez pas bien ce qu’est le denier du culte regardez cette courte vidéo distrayante de moins de 3 minutes en cliquant sur l’image ci-dessous.



    Des conférences toujours riches de sens et d’ouverture, pour sortir de la pauvreté des informations « grand public ».

    Tout d'abord par les Associations Familiales Catholiques du secteur de Beaune/Nuits Saint Georges, pour ne pas rester sans réaction face au projet de loi "fin de vie"

    Puis le 21 mars, grâce à l'association Renaissance avec des témoins de très grande valeur qui se déplacent, pour nous, à Dijon !

    Co-voiturage au départ de Seurre possible (se renseigner au 03 80 79 04 43 ou contact@paroissedeseurre.com).