Les espérances qui accompagnent l’accord entre la Chine et le Saint-Siège

L’accord provisoire signé le 22 septembre dernier entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine sur la nomination des évêques du pays est le « fruit d’un long et réfléchi parcours de dialogue », a indiqué le pape François au terme de son audience générale.

« J’espère qu’en Chine s’ouvrira une nouvelle phase qui aidera à guérir les blessures du passé, à rétablir et à maintenir la pleine communion de tous les catholiques chinois et à assumer avec un engagement renouvelé l’annonce de l’Évangile », a déclaré le Pape à lors de l’audience générale du 26 septembre. Il a également demandé à la Vierge « mère de l’espérance et secours des chrétiens », de bénir les catholiques de Chine et de veiller sur eux.”*

Source : Aleteia

En savoir plus par ce lien